Salon Expo Franchise
Boston Pizza
Logo Québec Franchise

Le chemin du franchisage

image

Par : Me Claude J. Pellan

LE CHEMIN AU FRANCHISAGE

par Claude Joseph Pellan


A - Général

Le franchisage est un modèle d'affaires qui implique une relation d'affaires entre deux (2) compagnies aux termes de laquelle l'une des parties, le Franchiseur, accorde à l'autre partie, le Franchisé, le droit d'exploiter une entreprise selon un concept et sous une marque de commerce développé ou créé, selon le cas, par le Franchiseur. En contrepartie, le Franchisé paie au Franchiseur un frais d'entrée et des redevances (ou royautés).

Le Franchiseur offre aussi au Franchisé certains services (marketing, comptabilité, achats, information, gestion) contre rémunération.

La particularité de ce modèle d'affaires est qu'il permet au Franchiseur d'utiliser les ressources financières, humaines et matérielles d'un tiers, le Franchisé, pour partir ou développer son entreprise. Le franchisage est une stratégie de développement très attrayante, mais pas sans des défis particuliers pour ceux qui désirent exploiter un réseau de franchisage.

Veuillez trouver ci-après les principaux avantages et défis potentiels de choisir ce modèle d'affaires pour partir en affaires, pour développer un réseau existant et/ou pour convertir un réseau d'unités au détail corporatif existant en réseau de franchisage.

B - Avantages

Le principal avantage de ce modèle d'affaires est que le propriétaire d'une franchise est plus motivé qu'un employé ou un gérant. Il a investi son argent et son temps et sait qu'une partie du succès (et des profits) de la franchise repose sur ses épaules. Il y a même des propriétaires de franchises qui, avec leur réputation, font le succès d'une franchise.

Tel que ci-devant mentionné, le démarrage d'un réseau de franchisage et l'expansion ou la conversion d'un réseau existant est peu coûteux puisqu'il implique l'investissement d'un tiers, le Franchisé. Dans ce contexte, l'expansion est théoriquement illimitée.

De plus, ce modèle d'affaires crée des sources additionnelles de revenues pour le Franchiseur (frais d'entrée, redevances, ristourne de fournisseurs, etc.)

Avec une structure de communication bien établie, le Franchiseur peut obtenir du Franchisé de l'information sur son marché cible, la compétition, etc.

Ce modèle d'affaires permet aussi au Franchiseur une expansion plus rapide de son entreprise.

Finalement, le franchisage permet au Franchiseur de se dégager de certaines responsabilités, soit la micro gestion de chaque unité au détail. En effet, le Franchisé est responsable de la gestion quotidienne de l'unité au détail (personnel, paie, etc.)

C - Défis

De l'autre côté de la médaille, le Franchiseur doit permettre au Franchisé de faire des profits, ce qui implique nécessairement un certain partage des profits entre le Franchiseur et les Franchisés.

Le processus qui même à l'ouverture d'une unité au détail franchisé peut être plus complexe que celui du modèle d'affaires traditionnel. En effet, que ce soit l'étape de la qualification du Franchisé, la décision de choisir un site, la négociation des conventions de franchisage, il y a une autre personne impliquée dans ce processus, le Franchisé. Dans le modèle d'affaires traditionnel, le propriétaire prend toutes les décisions.

Un autre défi pour le Franchiseur est de trouver du personnel spécialisé en franchisage pour exploiter son réseau. Étant donné le succès de ce modèle d'affaires, particulièrement durant les années 1980, il y de plus en plus de franchiseurs aujourd'hui et, en conséquence, une pénurie de personnes spécialisées en franchisage.

Il découle de cette évolution qu'il y a aussi une pénurie de Franchisés qualifiés.

Dans tout réseau de franchisage, il y a des propriétaires de franchises qui ont des problèmes que le Franchiseur sera appelé à régler et qui peuvent mener à des poursuites judiciaires.

Un autre défi pour le Franchiseur est le maintien de l'uniformité du concept du Franchiseur dans son réseau de franchisage. En effet, le Franchisé exploite sa franchise et, de ce fait, le Franchiseur à moins de contrôle sur les unités au détail.

Un Franchiseur à une obligation implicite de faire évoluer son réseau de franchisage. Quand il tente d'apporter des changements au réseau, il est en général plus difficile de les apporter pour différentes raisons: les moyens financiers des franchisés, la résistance des franchisés aux changements, la méfiance des franchisés, etc.

Tel que ci-devant mentionné, dans le modèle d'affaires traditionnel, il y a une personne qui a tout le contrôle et qui prend toutes les décisions. Une balance de ces deux (2) éléments doit être atteinte entre le Franchiseur et les Franchisés dans un réseau de franchisage.

Dans un dernier temps, au niveau légal, il y a lieu de noter que de plus en plus de provinces au Canada (l'Ontario, l'Alberta, l'île du Prince Édouard, le Nouveau-Brunswick, etc.) adoptent de la législation spécifique sur le franchisage.

Cette législation implique des coûts additionnels et alourdit le processus de franchisage pour le Franchiseur. Nous pensons que cette tendance va continuer.

Bon franchisage.
-30-

Partagez cette page


  • FIER PARTENAIRE DU SALON
  • Salon Expo Franchise
  • Prochain en 2019 :
    Les 30 et 31 mars 2019 à Montréal (Palais des congrès)
  • FOURNISSEURS EN VEDETTE
  • C.J.Pellan
  • Banque TD
  • Mixcom
  • Jean H. Gagnon
  • RFAQ
  • Jurifax
  • Cité boom

Index des franchises et des occasions d'affaires à vendre par ordre alphabétique