Salon Expo Franchise
Boston Pizza
Logo Québec Franchise

Le français dans la documentation commerciale


Par : Louise Marchand

Parlé par une vaste majorité de la population, le français, langue officielle du Québec, se veut la langue publique de la société et la langue normale et habituelle des communications, du travail, du commerce et des affaires.

C’est cet objectif fondamental qui a amené le gouvernement du Québec à adopter, en 1977, la Charte de la langue française.

La Charte a établi un certain nombre de droits linguistiques fondamentaux.

Ainsi, toute personne a le droit que communiquent en français avec elle les diverses entreprises exerçant leurs activités au Québec, et les consommateurs de biens ou de services ont le droit d’être informés et servis en français. La Charte précise en particulier que la documentation commerciale doit être rédigée dans la langue officielle.

Par documentation commerciale, on entend les messages publicitaires et l’information diffusés dans les catalogues, les dépliants, les brochures, les annuaires et autres documents de même nature.

Au moment de son adoption en 1977, la Charte ne faisait évidemment aucune référence aux sites Web.

Il a été clairement établi au fil du temps que ces derniers faisaient partie du même type de documentation que les éléments précédemment mentionnés et que, par conséquent, les mêmes règles devaient s’appliquer.

Les factures, les reçus et les bons de commande remis à la clientèle ou envoyés aux fournisseurs, les contrats d’adhésion, les contrats où figurent des clauses types imprimées ainsi que tout autre document s’y rattachant sont également soumis à ces dispositions.

L’usage du français est donc obligatoire dans l’ensemble de ces outils. Par ailleurs, la version française peut être accompagnée d’une traduction dans une ou plusieurs autres langues, pourvu que les inscriptions en français aient une importance ou au moins équivalente à celle des autres versions.

On peut ainsi diffuser un imprimé dans une version française, bilingue ou multilingue. Dans certains cas, il est même possible d’offrir un imprimé en deux versions séparées dans des établissements commerciaux. On doit alors veiller à rendre le document en français disponible en tout temps et en toutes circonstances.

Distribuer ou offrir aux consommateurs du Québec des documents commerciaux en français est gage de succès ; cela témoigne du respect que l’on porte aux millions de personnes qui font du français leur langue d’usage.

C’est aussi respecter la Charte de la langue française, ce formidable outil que la société québécoise s’est donné pour s’assurer que le français est la langue de cohésion sociale du Québec.

À VOTRE SERVICE

Pour trouver le terme français correct et assurer la qualité linguistique de vos communications commerciales, l’Office québécois de la langue française offre des services d’assistance linguistique accessibles gratuitement dans son site Web, soit Le grand dictionnaire terminologique et la Banque de dépannage linguistique ( www.oqlf.gouv.qc.ca ).

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez dans nos ouvrages ou dans d’autres dictionnaires ? Vous pouvez utiliser notre service de consultations téléphoniques personnalisées au numéro suivant :1 900 565-8899 ( frais de 5 $ par appel ).

Vous souhaitez obtenir plus amples renseignements sur les règles à suivre ou sur nos services ? Composez le 1 888 873-6202
(numéro sans frais).

-30-

Partagez cette page


  • FIER PARTENAIRE DU SALON
  • Salon Expo Franchise
  • Prochain en 2019 :
    Les 30 et 31 mars 2019 à Montréal (Palais des congrès)
  • FOURNISSEURS EN VEDETTE
  • C.J.Pellan
  • Banque TD
  • Mixcom
  • Jean H. Gagnon
  • RFAQ
  • Jurifax
  • Cité boom

Index des franchises et des occasions d'affaires à vendre par ordre alphabétique