Dollar ou Deux Plus!
Parfait Ménage
Logo Québec Franchise

5 traits de caractères d'un franchisé qui réussit

image

Par : Me Jean H. Gagnon

Par Jean H Gagnon, Avocat, Médiateur, Arbitre

J’ai déjà fait état du résultat de recherches portant sur certaines caractéristiques permettant de prédire les chances de succès d’un nouveau franchisé ainsi que sur certains facteurs de succès de nouveaux franchisés.

D’autres études ont été aussi menées sur les traits de caractère des franchisés qui réussissent. Voici cinq de ces traits de caractère que tout franchiseur devrait rechercher chez ses éventuels franchisés :

1. Bonne connaissance de soi

Une bonne connaissance de soi nous permet d’être conscients de nos forces, de nos faiblesses, de nos valeurs, de nos croyances, de nos motivations, de nos préjugés (puisque nous en avons tous), de notre comportement, de nos réactions et de nos émotions.

Une bonne connaissance de soi constitue donc un trait de caractère important qui aide un franchisé à mieux interagir dans le cadre (pas toujours très souple) d’un réseau impliquant de nombreux échanges quotidiens (autant avec le franchiseur qu’avec d’autres franchisés), à mieux gérer son personnel et à mieux composer avec les exigences et les attentes de ses clients (qui ne sont pas toujours faciles) dans le but de leur offrir, en tout temps, un service hors pair;

2. Résilience

Tout entrepreneur réalise rapidement que, malgré la meilleure préparation et la meilleure planification, les choses ne vont pas toujours comme on le souhaite. Ceci est encore plus vrai au sein d’un réseau de franchises dans lequel chaque franchisé est tributaire des décisions du franchiseur et de circonstances qui touchent le réseau dans son ensemble et, parfois même, un autre franchisé.

Tout franchisé doit donc composer avec des hauts et des bas et avec des défis qu’il n’a pas toujours vus venir. La capacité du franchisé de savoir se relever et faire face avec courage et persistance aux défis de l’entrepreneuriat et de la vie au sein d’un réseau de franchises est donc un trait de caractère important de tout franchisé qui réussit;

3. Attitude positive

Pour réussir, tout entrepreneur, franchisé ou non, doit avoir cette faculté de voir le côté positif des choses pour continuer à aller de l’avant sans être ralenti, voire paralysé, par des échecs momentanés ou par les menaces auxquelles son entreprise est continuellement confrontée.

Ceci ne signifie pas qu’il ignore ses échecs ou qu’il refuse de faire face aux menaces, mais plutôt qu’il ne s’y attarde pas inutilement et qu’il sait aussi voir ses réussites, ce qui a bien été pour lui et, surtout, qu’il envisage l’avenir avec une saine combinaison d’optimisme et de détermination.

Aussi, dans ses relations avec les autres (notamment avec son franchiseur), il sait en reconnaître les aspects positifs et ne s’arrête pas constamment aux quelques points parfois plus difficiles ni à ceux de désaccord. Il sait voir tout autant les apports et les efforts du franchiseur que ses lacunes et ses erreurs;Un bon ego, mais avec un « e » minuscule.

4. Un franchisé doit avoir une excellente confiance en ses ressources et en ses moyens. Il a donc, comme nous tous d’ailleurs, un certain
« ego ».

Cependant, dans le cas du franchisé qui réussit, cet « ego » n’est pas démesuré contrairement celui des personnes narcissiques, prétentieuses ou arrogantes dont l’Ego (avec un « E » majuscule) n’a aucun lien avec leurs habiletés réelles.

Cet « ego », avec un « e » minuscule, permet au franchisé d’avoir la confiance nécessaire dans ses moyens pour faire face aux défis de l’entrepreneuriat sans pour autant l’empêcher de demander de l’aide lorsqu’il en a besoin et sans l’amener à penser qu’il possède le monopole de la vérité (ce qui lui permet de rester ouvert aux idées, initiatives et projets des autres, dont le franchiseur);

5. Ambition certaine, mais à la mesure de sa franchise

Les franchisés qui réussissent ont une réelle ambition et sont déterminés à réussir et à faire mieux que leurs concurrents (et que les autres franchisés de leur réseau).

Il s’agit d’ailleurs là d’un trait de caractère essentiel pour toute personne d’affaires. Par contre, pour un franchisé, cette ambition doit être la mesure des limites et des contraintes du réseau de franchises qu’il a choisi.

Par exemple, un franchisé dont le but dans la vie est de devenir millionnaire avant l’âge de trente ans risque fort d’être malheureux dans une franchise pour un comptoir alimentaire dont le profit potentiel ne peut dépasser 75 000 $ par année auprès d’un franchiseur qui ne souhaite pas accorder plus d’une franchise à un même franchisé.

De la même manière, un autre franchisé qui rêve de ne plus avoir à travailler dans les dix prochaines années sera tout autant insatisfait au sein d’une franchise qui exige une présence quotidienne de sa part. Par contre, il existe d’autres franchises où un franchisé peut espérer devenir millionnaire ainsi que certaines où le franchisé n’a pas à être toujours présent.

Évidemment, celles-ci ont par ailleurs d’autres contraintes, notamment quant au chapitre de la capacité financière de tout nouveau franchisé (puisqu’il s’agit généralement de franchises nécessitant un investissement beaucoup plus important).

Autant est-il important pour un franchisé d’avoir une réelle ambition, autant cette ambition doit-elle pouvoir être satisfaite par la franchise à laquelle ce franchisé a adhéré.
-30-

Partagez cette page


  • FIER PARTENAIRE DU SALON
  • Salon Expo Franchise
  • Prochain en 2019 :
    Les 30 et 31 mars 2019 à Montréal (Palais des congrès)
  • FOURNISSEURS EN VEDETTE
  • C.J.Pellan
  • Banque TD
  • Mixcom
  • Jean H. Gagnon
  • RFAQ
  • Jurifax
  • Cité boom

Index des franchises et des occasions d'affaires à vendre par ordre alphabétique