Dollar ou Deux Plus!
Boston Pizza
Logo Québec Franchise

Des risques...

image

Par : Jean-Marc Chaput

par Jean-Marc Chaput

Combien de fois se fait-on dire de faire attention, d’être prudent? Combien de fois nous dit-on qu’il ne faut pas trop risquer : c’est dangereux de tout perdre. Pourtant, toute la vie est un risque : naître et s’accrocher à la vie, faire les premiers pas, grandir sans se faire trop mal, se marier pour être heureux, trouver le travail qui apporte la sérénité, partir son entreprise, acheter une franchise… Tout est un risque. Jamais l’avenir n’est certain.

Je dirais que pour réussir la vie, sa vie, son entreprise, sa franchise, il faut prendre des risques, sauter, espérant bien atterrir. La banque américaine JPMorgan Chase fait une publicité intitulée : « Maître à prendre des risques » (Master Risk Taker).

Il y préconise quatre principes :

Oublier de jouer « SAFE » comme disent les Anglais

Ne pas craindre la faillite

Profiter des erreurs

Développer une grande ténacité

D’abord, cessons de jouer « fessier » comme disait mon grand-père! Il ne faut jamais que la « déconfiture » rende l’entrepreneur adverse aux risques. Demeurez toujours dans sa zone de confort est le chemin le plus court vers la médiocrité, faire toujours comme hier ne mène pas au succès. Qu’y a-t-il de nouveau cette année?

Où serons-nous dans 5 ans? Les grandes et petites réussites ne sont toujours que le résultat d’actions qui comportent des risques. Les succès passés ne sont pas garants des succès de demain, bien au contraire. Le mot clé en affaire, c’est essayer. Jamais on n’aura la réponse si l’on ne passe pas à l’action.

Puis, ne jamais avoir peur de la défaite. Perdre une bataille n’est pas perdre la guerre. Il faut toujours pousser plus loin! L’humain est fait pour se dépasser. Pousser continuellement les limites. C’est ce que l’on fait en science. Pourquoi ne pas le faire dans ton entreprise? Que pourrais-tu faire de plus? Sourire ne coûte pas cher, une tape sur l’épaule d’un jeune employé peut lui valoir beau-coup. Dépasser ses limites.

Mais il y aura des erreurs coûteuses. Il faut alors éviter de devenir victimes. Ne pas analyser sa descente aux enfers en fonction de ses manques, de ses défauts, mais y voir plutôt la chance de dépasser le tout, y voir une opportunité d’essayer de nouveau autre chose autrement.

Car le manque de résultat probant, à la suite d’un effort de marketing, signifie ce que le client veut plutôt que ce que tu lui offres : c’est une étude sur les demandes, le comportement de tes clients. Ceci est déjà un grand pas en avant.

Enfin tout cela exige patience et ténacité! On ne fait pas pousser des carottes à tirer dessus. Combien de grandes réussites sont-elles dues à des efforts répétés et soutenus durant de longues périodes? Laisser la chance au temps! Dans notre siècle de tout vouloir tout de suite, la chance est à celui qui sait attendre.

Relisez la fable de La Fontaine, Le lièvre et la tortue! Soyez plutôt dans votre entreprise une tortue qui sait y mettre un effort constant, qui sait poursuivre malgré ce que les compétiteurs semblent exhiber comme succès.

Voilà! Il ne faut pas craindre l’incertitude qui te crée au creux de l’estomac. C’est un bon signe! C’est que tu prends un risque, que tu avances sur le chemin. À la fin, en regardant en arrière, tu te rendras compte combien prendre des risques a été payant!!!
-30-

Partagez cette page


  • FIER PARTENAIRE DU SALON
  • Salon Expo Franchise
  • Prochain en 2019 :
    Les 30 et 31 mars 2019 à Montréal (Palais des congrès)
  • FOURNISSEURS EN VEDETTE
  • C.J.Pellan
  • Banque TD
  • Mixcom
  • Jean H. Gagnon
  • RFAQ
  • Jurifax
  • Cité boom

Index des franchises et des occasions d'affaires à vendre par ordre alphabétique