Dollar ou Deux Plus!
Boston Pizza
Logo Québec Franchise

Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,2 % en octobre


4 janvier 2011

Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,2 % en octobre après avoir baissé de 0,1 % en septembre. L'extraction minière, pétrolière et gazière a été la principale source de la croissance. Des hausses ont également été notées chez les agents et courtiers immobiliers, dans le secteur public, dans le commerce de gros et dans le transport. En revanche, les secteurs de la fabrication, de la construction, des services publics, du commerce de détail, ainsi que de la finance et des assurances se sont repliés.

Le produit intérieur brut réel s'accroît en octobre

L'extraction minière, pétrolière et gazière progresse



L'extraction minière, pétrolière et gazière a progressé de 2,4 % en octobre. L'extraction de pétrole et de gaz s'est accrue de 1,3 %, presque entièrement grâce à la vigueur de l'industrie du gaz naturel. Les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière ont repris de la vigueur (+9,9 %) après le repli enregistré en septembre, lorsque des conditions météorologiques défavorables avaient entravé les activités de montage. Le transport par pipeline s'est également intensifié.

Note aux lecteurs



Les données mensuelles sur le produit intérieur brut (PIB) par industrie aux prix de base sont des estimations selon des indices de volume en chaîne dont l'année de référence est 2002. Cela signifie que les données pour chaque industrie et agrégat sont obtenues à partir d'un indice enchaîné de volume multiplié par la valeur ajoutée de l'industrie en 2002. Pour la période allant de 1997 à 2007, les données mensuelles sont ajustées aux indices de volume Fisher enchaînés annuellement pour le PIB, obtenus à partir des tableaux d'entrées-sorties en prix constants.



Pour la période commençant en janvier 2008, on a établi les données en enchaînant un indice de volume Laspeyres à pondération fixe à la période précédente. La pondération fixe est constituée des prix de la production et des intrants de 2007. Cette opération rend les données mensuelles du PIB par industrie plus comparables à celles du PIB établies selon les dépenses, enchaînées trimestriellement.



Révisions



Dans le présent communiqué sur le PIB mensuel par industrie, les données ont été révisées jusqu'à janvier 2010. Pour obtenir plus de renseignements concernant le PIB mensuel par industrie, consultez le module Comptes économiques nationaux figurant sur notre site Web (www.statcan.gc.ca/nea-cen/index-fra.htm).



La production des mines de cuivre, de nickel, de plomb et de zinc a continué à se redresser après la fin des conflits de travail. En octobre, la production de ces mines a atteint les niveaux enregistrés au printemps 2009.

La production des mines de cuivre, de nickel, de plomb et de zinc revient à ses niveaux du printemps 2009

Le secteur de la fabrication se replie



Le secteur de la fabrication s'est replié de 0,6 % en octobre, les fabricants de biens non durables ayant réduit leur production de 2,3 %, alors que la production de biens durables a crû de 0,8 %. Les raffineries ont fortement réduit leur production, partiellement en raison de travaux d'entretien prolongés. La fabrication de produits pharmaceutiques, d'aliments et de boissons a aussi diminué. Par contre, la fabrication de véhicules automobiles et de pièces automobiles a augmenté. Dans l'ensemble, les fabricants ont réduit leurs stocks en octobre pour chercher à satisfaire la demande.

Le marché de la revente de maison est en croissance, mais la construction recule



Une augmentation des transactions sur le marché de la revente de maisons dans plusieurs régions du pays s'est traduite par une hausse de 5,1 % des activités des agents et courtiers immobiliers, soit une troisième croissance mensuelle consécutive.



En octobre, la construction a baissé de 0,5 %, alors que la construction de bâtiments résidentiels s'est repliée de 1,7 %. La construction de logements unifamiliaux de même que les travaux de modification et d'amélioration ont été les principaux facteurs à l'origine de la baisse. La construction de bâtiments non résidentiels a progressé, tandis que les travaux de génie et de réparation ont été inchangés.

Le commerce de gros progresse, mais le commerce de détail se replie



En octobre, le commerce de gros a crû de 0,5 %, principalement en raison de l'augmentation des activités dans les véhicules et les pièces automobiles ainsi que dans les articles personnels et ménagers. Ces hausses ont été partiellement contrebalancées par une diminution chez les grossistes de machines et de matériel.



Le commerce de détail s'est replié de 0,4 % après une hausse du même ordre en septembre. La baisse en octobre a été principalement attribuable aux magasins de vêtements et aux magasins de fournitures de tout genre (qui comprennent les grands magasins). Toutefois, des hausses appréciables ont été observées dans les magasins de meubles, d'accessoires de maison et d'appareils électroniques.

Le secteur de la finance et des assurances baisse



Le secteur de la finance et des assurances a reculé de 0,3 % en raison de la diminution du volume des transactions sur les marchés boursiers et de la réduction des activités dans le secteur des assurances. Les activités bancaires ont été inchangées.

Contribution des principaux secteurs industriels au taux de variation du produit intérieur brut, octobre 2010

INFO PLUSRetour aux nouvelles de Québec Franchise

Partagez cette page



  • FIER PARTENAIRE DU SALON
  • Salon Expo Franchise
  • Prochain en 2019 :
    Les 30 et 31 mars 2019 à Montréal (Palais des congrès)
  • FOURNISSEURS EN VEDETTE
  • C.J.Pellan
  • Banque TD
  • Mixcom
  • Jean H. Gagnon
  • RFAQ
  • Jurifax
  • Cité boom

Index des franchises et des occasions d'affaires à vendre par ordre alphabétique