Dollar ou Deux Plus!
Boston Pizza
Logo Québec Franchise

Projections démographiques pour le Canada, les provinces et les territoires 2009 à 2036


26 mai 2010

Le mercredi 26 mai 2010 >



Selon tous les scénarios de croissance retenus, la population du Canada pourrait dépasser les 40 millions d'habitants en 2036. Le vieillissement de la population s'accentuerait rapidement au cours de cette période, alors que la totalité de la génération du baby-boom atteindra l'âge de 65 ans. Le nombre de personnes âgées pourrait plus que doubler et, pour la première fois, dépasser le nombre d'enfants.

De 2009 à 2036, la population du Canada pourrait passer de 33,7 millions d'habitants à un effectif variant entre 40,1 millions (scénario de croissance faible) et 47,7 millions (scénario de croissance forte) d'habitants.

À l'échelon provincial et territorial, les résultats varient selon le scénario retenu, principalement en raison de schèmes différents de migration interprovinciale. Dans l'ensemble, peu importe le scénario, la croissance serait supérieure à la moyenne nationale en Ontario et en Colombie-Britannique. La population de chaque province et territoire augmenterait au cours de cette période, sauf dans le cas de Terre-Neuve-et-Labrador selon certains scénarios.

La proportion de personnes âgées au Canada augmenterait rapidement jusqu'en 2031, année à laquelle la totalité de la génération du baby-boom aura atteint l'âge de 65 ans. La population continuerait à vieillir après 2031, mais à un rythme moins rapide.

En 2036, le nombre de personnes âgées oscillerait entre 9,9 millions et 10,9 millions, soit plus du double de l'effectif de 4,7 millions observé en 2009. Selon le scénario retenu, entre 2015 et 2021, les personnes âgées, pour la première fois, dépasseraient en nombre les enfants âgés de 14 ans ou moins.

En 2036, l'âge médian de la population se situerait entre 42 et 45 ans comparativement à l'âge médian actuel de 39,5 ans.

Facteurs de la croissance démographique

La croissance démographique du Canada dépend de deux facteurs : l'accroissement naturel (le solde des naissances et des décès) et la migration internationale nette (le solde des immigrants et des émigrants).

Ces projections ont comme population de départ les estimations démographiques au 1er juillet 2009. Elles tiennent compte des tendances qui se dégagent des composantes de la croissance démographique pour projeter l'évolution de la population du Canada, des provinces et des territoires jusqu'en 2036 et, dans le cas du Canada, jusqu'en 2061.

Ce communiqué renferme les principaux résultats de six scénarios de projection répartis en scénarios de croissance forte, moyenne et faible. Le scénario de croissance moyenne suppose le maintien des tendances récentes de la fécondité, de la mortalité et de l'immigration. De part et d'autre de ce scénario, les scénarios de croissance forte et faible supposent que les niveaux de fécondité, de mortalité et d'immigration seraient plus élevés ou plus faibles, selon le cas.

Au scénario de croissance moyenne correspondent quatre schèmes différents de migration interprovinciale qui engendrent des résultats différents à l'échelon provincial et territorial.

Enfin, un scénario «court terme», fondé sur les tendances très récentes de la démographie canadienne, projette l'évolution de la population sur une période de 5 ans seulement, comparativement à 25 ans pour les scénarios à long terme. Des tableaux détaillés pour chacun des scénarios sont offerts dans CANSIM ou sur CD-ROM.

Compte tenu du vieillissement de la génération du baby-boom, le nombre de décès devrait augmenter entre 2009 et 2036. Selon le scénario de croissance moyenne, l'accroissement naturel resterait positif jusqu'en 2036, mais le nombre de naissances et le nombre de décès se rapprocheraient au fil du temps.

Quel que soit le scénario, l'immigration pourrait, proportionnellement, contribuer davantage à la croissance démographique projetée à l'échelle nationale. Comme un grand nombre de nouveaux immigrants sont de jeunes personnes en âge de procréer, une immigration soutenue aurait aussi une incidence positive sur le nombre de naissances.

En 2036, selon le scénario de croissance moyenne, le Canada recevrait à peu près 333 600 immigrants par année, comparativement à 252 500 en 2010.

Structure par âge de la population

Selon les projections, la proportion de personnes âgées se situerait entre 23 % et 25 % de la population totale en 2036, soit près du double des 13,9 % observés en 2009. Une hausse de l'immigration n'aurait que peu d'incidence sur le vieillissement à venir de la population canadienne.

Parallèlement, la proportion de la population en âge de travailler (de 15 à 64 ans) diminuerait progressivement pour passer d'à peu près 70 % à environ 60 %.

Par conséquent, les rapports du nombre d'enfants ou du nombre d'aînés à celui de la population en âge de travailler augmenteraient à l'avenir, particulièrement dans le cas du second. Selon le scénario de croissance moyenne, le nombre d'enfants de 14 ans ou moins pour 100 personnes en âge de travailler passerait de 24 en 2009 à 26 en 2036. L'augmentation serait plus importante encore pour les personnes de 65 ans ou plus : pour 100 personnes en âge de travailler, leur nombre passerait de 20 en 2009 à 39 en 2036. De façon correspondante, le rapport du nombre de personnes en âge de travailler au nombre d'aînés diminuerait pour passer de cinq pour un en 2009 à un peu plus de deux et demi pour un en 2036.

Les projections montrent également que le Canada compterait beaucoup plus de personnes très âgées. En 2009, on comptait à peu près 1,3 million de personnes âgées de 80 ans et plus. Selon le scénario de croissance moyenne, ce nombre pourrait passer à 3,3 millions en 2036.

Enfin, le nombre de centenaires pourrait tripler ou quadrupler, selon le scénario retenu. En 2009, on comptait environ 6 000 centenaires.

Projections provinciales et territoriales

L'Ontario et la Colombie-Britannique sont les seules provinces où la croissance annuelle moyenne dépasserait celle de l'ensemble du Canada entre 2009 et 2036 selon tous les scénarios.

La population de l'Ontario passerait de près de 13,1 millions d'habitants en 2009 à un effectif variant entre 16,1 millions et 19,4 millions en 2036, en fonction du scénario. Selon le scénario de croissance moyenne, elle représenterait 40,5 % de la population nationale en 2036, en hausse comparativement à 38,7 % en 2009.

La population de la Colombie-Britannique passerait de près de 4,5 millions d'habitants en 2009 à un effectif se situant entre 5,8 millions et 7,1 millions en 2036. Selon le scénario de croissance moyenne, sa part de la population totale du Canada augmenterait pour passer de 13,2 % à 14,5 %.

Le Québec demeurerait au deuxième rang des provinces les plus peuplées. Sa population passerait de 7,8 millions d'habitants en 2009 à un effectif variant entre 8,6 millions et 10,0 millions en 2036.

Selon le scénario de croissance faible, la population de Terre-Neuve-et-Labrador diminuerait, passant de 508 900 habitants en 2009 à 483 400 en 2036. Selon le scénario de croissance forte, elle augmenterait pour atteindre 544 500.

Structure par âge dans les provinces et les territoires

À l'échelon provincial, le vieillissement de la population varierait d'une région à l'autre. Dans presque tous les scénarios, les quatre provinces de l'Atlantique afficheraient toujours les âges médians les plus élevés en 2036. Les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut enregistreraient les âges médians les plus jeunes.

Entre ces deux extrêmes, l'âge médian serait inférieur à la moyenne nationale dans trois provinces : l'Ontario, le Manitoba et l'Alberta.

En 2036, selon le scénario de croissance moyenne, la population du Manitoba serait la plus jeune des provinces, et celle de Terre-Neuve-et-Labrador, la plus âgée.

Pour obtenir plus de renseignements, pour commander des données supplémentaires ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au 613-951-2320 ou composez sans frais le 1-866-767-5611 (demographie@statcan.gc.ca), Division de la démographie. Télécopieur : 613-951-2307.

INFO PLUSRetour aux nouvelles de Québec Franchise

Partagez cette page



  • FIER PARTENAIRE DU SALON
  • Salon Expo Franchise
  • Prochain en 2019 :
    Les 30 et 31 mars 2019 à Montréal (Palais des congrès)
  • FOURNISSEURS EN VEDETTE
  • C.J.Pellan
  • Banque TD
  • Mixcom
  • Jean H. Gagnon
  • RFAQ
  • Jurifax
  • Cité boom

Index des franchises et des occasions d'affaires à vendre par ordre alphabétique