Salon Expo Franchise
Dollar ou Deux Plus!
Logo Québec Franchise

Sur le terrain de stationnement du Bâton Rouge à Sainte-Foy au 3000, boulevard Laurier le vendredi 10 septembre 2010 DE HAUTS DIRIGEANTS PÉDALENT POUR VAINCRE LE DIABÈTE DANS LE CADRE DE ROULONS POUR LA RECHERCHE SUR LE DIABETE 2010 DE LA FRDJ


10 septembre 2010

Québec, le mercredi 8 septembre 2010 – Le 10 septembre, les milieux des finances, de l’immobilier, des télécommunications et du droit de la grande région de Québec se réuniront sous de grands chapiteaux dans le stationnement extérieur du Restaurant Bâton Rouge à Ste-Foy pour participer à Roulons pour la recherche sur le diabète de la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ). Roulons, qui entame sa troisième édition dans la capitale provinciale, est un événement riche en énergie qui favorise l’esprit d’équipe et qui permet d’amasser des fonds afin de financer la recherche sur des traitements et des remèdes contre le diabète de type 1 et ses complications. L’objectif de collecte de fonds est d’atteindre 100 000 $, comparativement à un peu plus de 60 000 $ amassés en 2009.



Organisé dans 3 villes du Québec, Roulons pour la recherche sur le diabète est un défi sur vélo stationnaire au cours duquel des équipes de cinq cyclistes se relaient toutes les huit minutes pendant 40 minutes tandis qu’elles se font concurrence afin d’accumuler le plus de kilomètres et de recueillir le plus d’argent.



« L’enthousiasme que nous observons à cet événement témoigne de l’importance de la cause pour bon nombre de Québécois, ce qui est remarquable compte tenu des nombreux participants qui n’ont pas de lien direct avec le diabète, affirme Louis Corriveau, CA, président du comité organisateur de l’événement. Puisque plus de 60 000 Québécois et leur famille sont touchés par le diabète de type 1, il est essentiel de trouver un traitement curatif à la maladie. Des événements comme Roulons pour la recherche sur le diabète nous rapprochent de cet objectif. »



Le diabète de type 1, la forme la plus grave du diabète, est une maladie auto-immune qui ne peut être évitée. Contrairement au diabète de type 2, on ne peut pas le prévenir par le régime alimentaire, l’exercice et les médicaments, et pour vivre avec la maladie, il faut effectuer des analyses et des régularisations constantes du sang. Un enfant qui vit avec le diabète de type 1 doit se faire environ 1 463 injections et se piquer le doigt 2 190 fois par année pour vérifier sa glycémie. Les familles qui vivent avec la maladie sont forcées d’adopter un mode de vie très structuré pour bien prendre en charge la maladie et en éviter les complications dévastatrices. Le diabète de type 1 peut se manifester à tout âge, mais on le diagnostique surtout entre la première enfance et la fin de la trentaine.



« Le diabète de type 1 me suit 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, le jour comme la nuit. J'aimerais prendre congé de ma maladie pour ne plus être obligée de tester ma glycémie avec un stylo-piqueur et de porter ma pompe à insuline sur mon ventre. Ce n'est malheureusement pas possible sans risque de graves conséquences sur ma santé. Je suis contente que les entreprises de Québec se mobilisent et amassent des fonds pour qu'un jour je puisse enfin être guérie et libérée de tous les traitements » raconte AudreyAnn, 13 ans, atteinte de diabète de type 1 depuis l’âge de 8 ans.



Les Québécois qui sont atteints du diabète de type 1 sont insulinodépendants jusqu’à la fin de leur vie et affrontent la menace constante de développer des complications comme la cécité, la maladie rénale en phase terminale, les lésions nerveuses, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, l’amputation et même la mort. L’insuline permet aux personnes diabétiques de demeurer en vie, mais elle ne les guérit pas et n’en prévient pas les complications éventuelles.





Les nouvelles équipes d’entreprise sont toujours les bienvenues. Pour en savoir plus au sujet de Roulons pour la recherche sur le diabète ou pour faire un don, rendez-vous dans le site www.frdj.ca/roulons.





Fondation de la recherche sur le diabète juvénile Canada



La Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ) est le principal bailleur de fonds philanthropique et défenseur de la recherche sur le diabète de type 1 dans le monde. Elle s’est donné comme mission de trouver un moyen de guérir le diabète et ses complications par l’appui à la recherche. Le financement et le leadership de la FRDJ s’associent aux plus grandes percées scientifiques de la recherche sur le diabète de type 1 jusqu’à maintenant au Canada et dans le monde. La FRDJ Internationale a amassé plus de 1,3 milliard de dollars américains pour la recherche sur le diabète depuis sa création en 1970, y compris 156 millions de dollars en 2008, octroyés à plus de 1 000 subventions, centres et bourses postdoctorales répartis dans 22 pays.Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site wwww.frdj.ca.



Pour obtenir de l’information au sujet de Roulons pour la recherche sur le diabète, organiser des entrevues ou des prises de photo avec M. Louis Corriveau, CA, président du comité bénévole de Roulons, avec AudreyAnn, jeune ambassadrice de Roulons, avec Sébastien Sasseville, champion Ironman atteint de diabète de type 1 ou avec un représentant de la FRDJ, veuillez prendre contact avec :

Hélène Gagnon

Directrice des événements

Cellulaire : 514-770-6457



Dominique Quirion

Agente aux communications

Bureau : 1 877-634-2238 poste

INFO PLUSRetour aux nouvelles de Québec Franchise

Partagez cette page



  • FIER PARTENAIRE DU SALON
  • Salon Expo Franchise
  • Prochain en 2019 :
    Les 16 et 17 novembre 2019 à Montréal (Palais des congrès)
  • FOURNISSEURS EN VEDETTE
  • C.J.Pellan
  • Banque TD
  • Mixcom
  • Jean H. Gagnon
  • RFAQ
  • Jurifax
  • Cité boom

Index des franchises et des occasions d'affaires à vendre par ordre alphabétique